Traduction du site

Recherche dans le site
Parmi les téléchargements populaires
Mise en perspective du Théorème de Gödel
Mignat
A partir d'un regard philosophique sur la nature des mathématiques, le theoreme de Gödel (...)
Parmi les productions récentes
Sudoku
Mignat
Résolution et Fabrication de Sudoku
Le Code secret de la Bible - Resumé

Etude du Code Secret de la Bible - Resumé




Plan de la page



Le Code secret

Les recherches symboliques

La structure numérique

La Bible contient-elle un Code Secret avec toutes les révélations de l'humanité ?

Que penser précisément des révélations du Code Secret ?



Le Code secret

Le Code secret est une méthode de lecture particulière. Elle consiste à placer un texte étudié sous forme de tableaux de lettres et à trouver des mots cachés à l'intérieur. L'ordinateur par sa grande puissance de calcul (des millions voir des milliards d'opérations à la seconde) permet de faire cette recherche beaucoup plus vite qu'homme, quand bien même il y mettrait toute sa vie... (détails)

Par ce moyen, d'aucuns ont trouvé des tableaux qu'ils présentent comme étant des révélations de la Bible parlant d'événements passés, actuels, ou avenirs. Mais ces tableaux n'ont aucune valeur de révélation car les calculs mathématiques montrent qu'il sont entièrement dus au hasard et que ce genre de découvertes se reproduit partout ailleurs.(détails)

Sur ce site, sont disponibles quelques exemples, la démonstration mathématique de la valeur des tableaux et un programme permettant de rechercher soi-même sur n'importe quel texte.

Les recherches symboliques

La recherche symbolique consiste à utiliser le même principe que le Code Secret mais en ne cherchant que des mots apparaissant sous forme symbolique. Ce genre de recherche peut lui aussi être effectué par des ordinateurs sur n'importe quel texte et produire le même genre de tableau. La recherche symbolique produit des tableaux un peu moins performant sous le plan de la longueur des mots et le nombre de grands mots que l'on peut trouver dans un tableau, mais il remplace cette perte par des mots qui apparaissent sous forme symbolique, (c'est-à-dire avec des sauts de lettres dont la valeur est un nombre symbolique: 7, 666, 12, 13 ... ).

Le commentaire sur ce genre de tableaux est le même que pour la méthode classique : on retrouve le même genre de résultats dans tout autre texte suffisamment grand. (détails)

La structure numérique

La question de la structure numérique se rapproche davantage de la recherche symbolique que du Code Secret. Elle consiste à chercher dans le texte biblique toutes sortes de valeurs numériques multiple de 7 (ou autre nombre symbolique), sous n'importe quel forme : en comptant le nombre de mot en regardant le nombre de lettres, de voyelles, de noms propres, etc...

On s'aperçoit que dans beaucoup cas, les résultats sont des multiples de 7. C'est ce principe qui est appelé un peu curieusement "la structure numérique de la Bible". On doit alors s'interroger pour savoir si tout cela est naturel ou non . A priori, il y a bien une part très naturelle : je montre qu'il est possible de faire apparaître beaucoup de figures symboliques dans un texte.

Je ne conteste pas les travaux de Panin qui est l'initiateur de cette recherche, pour deux raisons. La première est de constater que les symboles numériques ont bel et bien une importance dans la Bible, c'est une recherche délibéré de la part de certains auteurs bibliques. La seconde raison est que n'ayant pas eu accès à tous les travaux de Panin, je n'ai pas pu en mesurer la valeur mathématique. Par contre je présente certains travaux de même nature qui pourrait aussi sembler surprenant pour un dilettante, mais qui sont entièrement issus des lois de statistiques. (détails)

 

La Bible contient-elle un Code Secret avec toutes les révélations de l'humanité ?

Pour répondre à cette question, il vaut mieux la diviser en deux questions :

Est-il vrai qu'on peut trouver dans la bible en hébreu toute sorte de tableaux avec des noms d'hommes historiques des faits scientifiques, des hommes actuels, ... ?

La réponse est oui. Il est vrai que la Bible hébraïque contient toute sortes de tableaux qui ont été publiés dans des livres ou magasines divers. Ces tableaux contiennent beaucoup de noms qu'on ne s'attendrait a priori pas à trouver dans un livre vieux de plus 3000 ans.

Exemple :

Tiré de la Torah (les 305.000 premières lettre de la Bible). Un exemple de tableau où l'on trouve les mots "Clinton" et "président", placés l'un à coté de l'autre

On pourrait multiplier les exemples, on peut penser au tableau où l'on trouve les mots "Isaac Rabin" et "assassin qui assassinera", ce tableau à été placé en couverture sur le livre de Drosnin (La Bible le code secret); mais on se limitera à un dernier exemple pour ne pas allonger la liste.

Tiré de la Torah:

Un tableau où l'on trouve ensemble les mots : "Hitler","homme mauvais","Nazi et ennemi" et "massacre"

Les soit-disant révélations historiques, scientifiques, ... apportées par le Code Secret existent donc bel et bien dans la Bible, mais quelle en est la valeur ?

C'est là qu'entre en jeu les mathématiques pour mesurer la valeur de ces tableaux. En fait, de telles "révélations" n'ont rien d'exceptionnelles, on peut les retrouver dans tout livre contenant suffisamment de lettres.

 

Que penser précisément des révélations du Code Secret ?

Le Code Secret est un concept erroné:

Le Code Secret consiste à présenter des tableaux où l'on voit apparaître toutes sortes de révélations prodigieuses, que se soit des faits passés ou avenirs. Mais lorsque par les mathématiques, on calcule pour savoir si ces résultats sont exceptionnels, inattendus, on trouve que

Tous ces tableaux sont complètement dus au hasard.

Pour avoir pris le temps de construire un modèle mathématique permettant de mesurer la valeur de ces tableaux, et d'effectuer tous les calculs permettant de les évaluer. Il en ressort que tout est conforme au hasard, il suffit d'effectuer un peu de travail de programmation et de recherche pour retrouver tous ces tableaux naturellement et ...bien d'autres encore.

En fait, un ordinateur peut trouver pratiquement tous les tableaux qu'on veut, il suffit d'un peu d'imagination. Pour cela, il faut rechercher des mots pas trop longs (moins de 8 à 10 lettres pour un ouvrage de 300 000 lettres par exemple) avec des lettres assez courantes, et ne pas être trop difficile en grammaire (se contenter de quelques mots éparse) et le tour est joué: on trouve toutes sortes de mots qui se croisent.

Des tableaux partout...

La Bible contient bel et bien toutes sortes de "révélations" , mais cela n'est du qu'au hasard: les possibilités de combinaisons de lettres sont tellement nombreuses qu'on trouve forcément de nombreux tableaux avec des mots qui se croisent.

Il suffit de disposer d'un texte assez grand (plus le texte est grand, plus les chances de trouver des beau tableaux augmentent), d'un ordinateur et d'un logiciel qui cherche une liste de mots ayant un rapport entre eux. Et l'ordinateur va vous trouver toutes sortes de tableaux où apparaîtront les mots voulus dans tous les sens .
Voici un exemple de soit-disant tableau historique qui n'est pas tiré de la Bible mais des "Précieuses ridicules" (choix qui n'est pas tout à fait anodin, mais évocateur...) de Molière. On pourrait en déduire que Molière avait vu que: 'Bill Gates sera un magnat de l'info et des ordis' (ordinateurs).

On comprendra qu'on ne peut pas trouver complètement tout ce qu'on veut, car les grands mots possédant des lettres difficiles sont très improbables. Des phrases entières apparaissant en ligne le sont encore moins. Pour trouver une phrase de plus de 30 lettres, il faudrait un texte énorme. Par contre toute recherche moins exigeante à beaucoup de chance d'aboutir.

Toutes sortes de tableaux...

Pour comprendre qu'on trouve un peu ce qu'on veut par la méthode du code secret. Il suffit de montrer que l'on peut trouver toutes sortes de tableaux dans toutes sorte de textes. C'est ce que nous avons fait : nous avons exhibé un tableau montrant une révélation historique, mais peut-être est-il encore plus convaincant de voir qu'on peut trouver aussi toutes les stupidités imaginables.

Exemple de "stupidité" dans la Bible (Louis Second 1910) : voici un tableau nous offrant une curieuse poésie :

"Manger, manger un gâteau...

Manger, manger ce délice à la crème...

Manger, manger, C'est stupide et sot !"

L'origine du Code secret

Il faut néanmoins parler d'un détail technique qui est à l'origine de cette campagne sur le code secret. C'est le travail d'un scientifique qui a mesuré au travers d'un procédé très technique "une statistique de présence mathématiques diffuse" de 30 noms parmi les plus influents dans l'histoire d'Israël (je l'appelle ainsi car ce n'est pas du tout les noms eux-même qu'a rechercher le mathématicien, mais un procédé complexe fondé sur les noms, dates de naissance,... de ces personnes). Le résultat trouvé semble réellement cohérent et assez surprenant. Mais il faut tout de suite relativiser cette recherche: elle ne démontre aucunement l'existence des tableaux qui nous sont présentés. Cette recherche est d'ailleurs contestée par d'autres scientifiques. La difficulté de la contestation de cette expérience réside surtout dans le fait qu'il faut beaucoup plus de travail pour démontrer la validité ou non que pour faire la mesure elle-même. Patientons quelques bonnes années encore pour avoir davantage de nouvelles sur cette expérience très ponctuelle qui a été utilisé grandement à tord pour justifier toutes sortes de pratiques ésotériques appelées le Code Secret.

 


Connexion privée       -       Contact       -       Proposer de l'aide       -       Signaler un problème       -       Site philosophique flexe
Editions Mike°soft