Traduction du site

Recherche dans le site
Parmi les téléchargements populaires
Essai sur la nature des mathématiques
Mignat
Une perspective des mathématiques bien différente de la présentation classique
Parmi les productions récentes
Cherche couleur
Mignat
Trouver le nom d'une couleur observée autour de nous
Le Code secret de la Bible - Analyse détaillée

Etude du Code Secret de la Bible - Analyse détaillée




Annexe 2: Formulaire

Voici l'essentiel des formules qui permettent de procéder aux calculs évaluant la validité du Code Secret :

L'espérance de trouver un mot, à l'endroit ou à l'envers, dans un texte par le procédé du saut de lettre est donc :

- m le nombre de lettre du mot cherché

- T la taille du texte

 

Le nombre de positions possibles pour trouver un mot satellite à proximité d'un mot principal dans un tableau donné est estimé par :

nombre de positions =

Où :

- d est la distance de recherche

- q est le nombre de lettres du mot satellite

- L est la taille qu'occupe le mot principal.

(l'unité étant la distance entre deux lettres consécutives)

 

La nouvelle distance de recherche d' lorsque le mot principal est verticalisé et réduit est

.

Où :

- d est la distance de recherche pour le tableau d'origine.

- V est la longueur qu'occupe le mot principal vertical, c'est le nombre de lettres du mot moins 1.

- g est le nombre de glissements horizontaux entre deux lettres consécutives dans le mot original.

- b est le nombre de lignes qu'il faut compter vers le bas d'une lettre à l'autre dans le mot original.

 

Le nombre maximal de glissements verticaux est :

Où :

- V est la taille du mot principal lorsqu'il est vertical et réduit.

- d' est la distance de recherche lorsque le mot principal est vertical et réduit

- la notation Ent[ ] signifie qu'on prend la partie entière (le plus petit nombre entier inférieur) de ce qui est entre crochet. En effet un résultat de 4.7 devra être arrondi à 4 car il n'est pas possible de sauter des demi-lignes

La distance dn de recherche pour un tableau à n glissements verticaux est :

Où :

- d est la distance de recherche du tableau verticalisé-réduit

- V est la taille du mot principal dans le tableau verticalisé-réduit (c'est le nombre de lettres moins 1)

 

 

Le nombre de positions du tableau Pn(z) à n glissements où l'on ne retient que 1 ligne sur z est :

Pn(z) =

Où :

- q est le nombre de lettres du mot satellite.

- Ln est la longueur qu'occupe le mot principal vertical dans le tableau à n glissements verticaux.

- dn est la distance de recherche dans le tableau à n glissements verticaux.

Positions nouvelles à ajouter pour chaque tableau à n glissements verticaux :

  • Pour n=1 le nombre de positions nouvelles s'élève à P1(1)
  • Pour n=2 le nombre de positions nouvelles s'élève à P2(1)- P2(2)
  • Pour n=3 le nombre de positions nouvelles s'élève à P3(1)- P3(3)
  • Pour n=4 le nombre de positions nouvelles s'élève à P4(1)- P4(2)
  • Pour n=5 le nombre de positions nouvelles s'élève à P5(1)- P5(5)
  • Pour n=6 le nombre de positions nouvelles s'élève à P6(1)- P6(2)- P6(3)+ P6(6)
  • Pour n=7 le nombre de positions nouvelles s'élève à P7(1)- P7(7)
  • Pour n=8 le nombre de positions nouvelles s'élève à P8(1)- P8(2)
  • Pour n=9 le nombre de positions nouvelles s'élève à P9(1)- P9(3)
  • Pour n=10 le nombre de positions nouvelles s'élève à P10(1)- P10(2)- P10(5)+ P10(10)
  • Pour n=11 le nombre de positions nouvelles s'élève à P11(1)- P11(11)
  • Pour n=12 le nombre de positions nouvelles s'élève à P12(1)- P12(2)- P12(3)+ P12(6)
  • Pour n=13 le nombre de positions nouvelles s'élève à P13(1)- P13(13)
  • Pour n=14 le nombre de positions nouvelles s'élève à P14(1)- P14(2)- P14(7)+ P14(14)
  • Pour n=15 le nombre de positions nouvelles s'élève à P15(1)- P15(3)- P15(5)+ P15(15)
  • Pour n=16 le nombre de positions nouvelles s'élève à P16(1)- P16(2)
  • Etc...

 

Le coefficient d'ajustement du nombre de positions pour un tableau à trois mots est :

A=

Où :

- G est la surface de recherche autour du mot principal

- P est la surface de recherche autour du mot satellite

- C est la surface commune à G et P

- h est le gain moyen de surface pour des lettres de G et P.

On peut facilement calculer que h oscille entre 0 et . On peut aussi s'apercevoir que plus C est grand, plus h est grand.

 

Pour le troisième mot d'un tableau :

- A, le coefficient d'ajustement varie entre 0.5 et 1.

- A est proche de 0.5 quand la partie commune C est presque réduite au néant et que les deux mots sont à peu près de la même longueur,

- A est proche de 1 quand la partie commune C avoisine la taille du petit mot, c'est-à-dire lorsque la partie commune est maximale.

Le nombre de positions pour un mot par rapport à un ensemble de mot est :

Nombre de positions =

- F est la surface de recherche formée par l'ensemble des mots auprès desquels on cherche le nouveau mot.

- A est le coefficient d'ajustement,

- r est le nombre de lettres du mot dont on étudie l'espérance.


Connexion privée       -       Contact       -       Proposer de l'aide       -       Signaler un problème       -       Site philosophique flexe
Editions Mike°soft